Concept

Internet n'est pas global, mais géolocalisé !

Il existe un livre brillant parlant du Web « Smart : enquête sur les internets », de Frédéric Martel dans lequel on comprend bien qu'il n'y a pas "un Internet" mais "des internets" au pluriel et sans majuscule.

Le Web comporte effectivement des dimensions et des contenus globaux. Les films, les jeux vidéo, la recherche scientifique, les lanceurs d’alerte ou encore ce qu’avait été le «Gangnam Style»! Mais ces contenus globaux ne représentent qu’un petit pourcentage de ce que l’on consomme. Les images de télévision que l’on visionne sur Internet, la presse que l’on lit, les conversations auxquelles on participe, et même, jusqu’à un certain point, les musiques que l’on écoute, restent très dépendantes de l’endroit où l’on se trouve et de la langue que l’on parle. L’Internet global est l’exception ; la fragmentation des internets est la règle.

Sur les 7,7 milliards d'humains sur Terre en 2020, 5,1 milliards possèdent un téléphone mobile et 4,8 milliards utilisent Internet.Ce processus va encore accentuer la fragmentation, avec l’arrivée d’internautes parlant leurs propres langues et dont les centres d’intérêt seront encore plus liés à leurs propres villes.

Donc Internet est de plus en plus local et nous nous retrouvons face à des internets !

C’est pour anticiper à ces transformations, que l’on ne ressent pas encore mais qui sont déjà là car c’est inéluctable, que nous avons pris cette approche.

Nous n’avons pas pris notre décision par rapport à un livre mais par rapport à une expérience et des faits. Ce livre de Frédéric Martel et ses recherches, ne venant que confirmer ce que nous avions déjà analysé.

Notre approche a donc été celle-ci : dans cette géolocalisation des internets et donc cette verticalité, comment venir y représenter et y intégrer les biens immobiliers que nous représentons.

C’est en répondant à cette question qu’est venu, automatiquement, le besoin de créer notre agence A88 et son approche.

Sachant que 80% des acheteurs potentiels consultent internet (les internets donc) en premier recours et utilisent les services en lignes et outils digitaux pour réaliser un achat immobilier et que ce moyen est le meilleur vecteur pour une représentation à distance, nous avons mis en place le moyen d’être présent, depuis chez vous, chez une grande partie de ces acheteurs potentiels, dans leur langue, dans une grande partie du monde.

Nos outils personnalisés et un monitoring permanent de ces internets nous permets d’en suivre les évolutions et d’optimiser la représentation des biens que nous avons en mandat. Et dans le cas d’exclusivités nous pouvons aller même encore plus loin avec des mises en avant beaucoup plus sélectives et ciblées.